« Le travail en valait la peine. » Edgar Schillinger, responsable de production, et Isabel Grieshaber, directrice de l'entreprise, admirent la spacieuse entrée vitrée du bâtiment le plus récent de VEGA dans le monde, qui se dresse depuis novembre dans la ville indienne de Pune. Les nouveaux locaux de la filiale installée dans cette métropole industrielle à l'ouest de l'Inde, portent indubitablement la signature massive et contemporaine des architectes allemands. Ceux-ci ont réussi à concrétiser le projet dans le respect d'un calendrier très serré, notamment grâce à un soutien dynamique venu d'Allemagne. « C'est surtout dans la phase finale du chantier que ma présence sur place a été importante. Nous avons ainsi obtenu un bâtiment de production et de bureaux qui ressemble à celui de Schiltach », explique Edgar Schillinger.  

Délais respectés 
On dit que l'Inde vit à un autre rythme. Lors de la cérémonie d'inauguration, le bâtiment du 181 Village-Phulgon était sur son trente-et-un à l'heure dite : après 12 mois de travail intensif, la construction a été achevée dans le respect du délai imparti. Mobilier, postes de travail et décoration murale sont de conception allemande, mais ils ont été métamorphosés pour cette occasion particulière – c'est parés de magnifiques tapis et guirlandes de fleurs, sous les baldaquins, qu'ils ont été inaugurés par des participants en tenue de fête. Le jaune, l'orange et le rouge étaient omniprésents. Une centaine d'invités, parmi lesquels la direction et plusieurs cadres du siège de VEGA à Schiltach, d'éminents représentants des autorités régionales et de la sphère politique ainsi que de nombreux clients, sans oublier les collègues indiens, anciens et nouveaux, ont participé à cette fête animée. 

De l'Asie pour l'Asie
Depuis longtemps, l'Inde attire les investisseurs : non seulement c'est une économie en croissance – la deuxième progression du continent asiatique –, mais c'est désormais aussi un important vivier de clientèle. VEGA mise sur la production et le montage d'instruments de mesure demandés sur le marché local. La sécurité et la fiabilité sont de plus en plus importantes : outre les capteurs radar 80 GHz VEGAPULS, les capteurs radar à ondes guidées VEGAFLEX sont les plus demandés. La filiale de Pune va donc offrir des solutions sur mesure aux industries indiennes, tout en concrétisant un objectif stratégique de l'entreprise. Des solutions innovantes, de l'Asie pour l'Asie. « Nous souhaitons répondre au mieux aux besoins de la région, y compris pour assurer notre propre avenir », a souligné la directrice Isabel Grieshaber dans son discours d'inauguration. Pune est un centre d'activité non seulement pour l'industrie automobile, mais aussi pour le pétrole, le gaz et l'acier, autant de secteurs dont les exigences de sécurité typiques s'étendent sur toute la chaîne de création de valeur. 

La croissance, avec le sens de la mesure 
Pour Isabel Grieshaber, VEGA poursuit un objectif de croissance tout en conservant le sens de la mesure : « Nous voulons mieux comprendre nos clients indiens. Grâce à notre nouveau site, nous pouvons les écouter tout en transmettant nos valeurs. La qualité et la fiabilité sont des objectifs cruciaux pour VEGA où que ce soit dans le monde. » Le bâtiment est également un témoignage de ce sens de la mesure et du souci de durabilité. Pour VEGA India, il s'agit d'en faire ni trop, ni trop peu. Ainsi, le bâtiment recèle un potentiel de croissance. Chaque secteur, que ce soit la fabrication, l'administration ou les ventes, peut doubler sa capacité. Le bâtiment offre ainsi tout le potentiel nécessaire et suffisamment d'espace pour entretenir sa dynamique actuelle et continuer à progresser.