Sans pétrole, nous devrions réinventer tout notre monde : depuis longtemps, il y a plus de produits à base de pétrole autour de nous que de produits qui en sont exempts. Mais avant que cette matière première s'invite dans notre quotidien, il faut séparer les quelque 500 composés chimiques qu'elle contient. C'est à cela que servent les process de traitement pétrochimiques, dans lesquels les capteurs radar 80 GHz sont devenus complètement indispensables.

Pour surveiller leurs multiples process, les entreprises pétrochimiques utilisent toujours plus souvent des capteurs radar à 80 GHz . Ces systèmes de mesure de niveau hautes fréquences se sont imposés à toutes les étapes du traitement, depuis l'extraction et le transport jusqu'au raffinage, en passant par le dégazage et le dessalage.

Derrière l'histoire à succès de cette branche industrielle, Jürgen Skowaisa, responsable produits chez VEGA, voit une explication essentielle : « Depuis toujours, la pétrochimie est marquée par une exigence de sécurité sans compromis. Plus les valeurs de mesure continue reflètent fidèlement l'état actuel des installations, plus il est possible d'exploiter ces installations avec fiabilité. Les substances à mesurer sont souvent hautement inflammables et explosives, explique l'expert des capteurs radar, et les produits qui réfléchissent très mal les signaux de mesure sont nombreux. » Il s'agit par exemple des gaz liquéfiés comme le méthane, l'éthane ou le propane, dont les constantes diélectriques sont toutes inférieures à 2. Ces produits réfléchissent donc une faible proportion des signaux radar.

Comprendre une branche difficile

Les capteurs 80 GHzVEGAPULS 64 et VEGAPULS 69 sont parfaitement à l'aise avec les exigences de l'industrie pétrolière  et gazière. Avec leur focalisation optimisée et leur plage dynamique unique, ils sont idéaux pour mesurer aussi bien les liquides que les solides en vrac dans cette branche difficile, afin de rendre les process de fabrication plus sûrs et plus fiables. Les boîtiers antidéflagrants, certifiés selon les normes en vigueur dans le monde entier, contribuent à l'indispensable protection Ex. Les capteurs sont ainsi utilisables dans les zones à risque d'explosion de gaz ou de poussière. Pour cela, toutes les variantes typiques en pétrochimie sont disponibles : à sécurité intrinsèque Ex ia ou bien à enveloppe antidéflagrante Ex d. Fonctionnant sans contact et avec tous les produits, ces capteurs hautes fréquences supportent des températures process extrêmes : de -196 °C à +200 °C pour les liquides. Avec de nombreux accessoires disponibles, les capteurs 80 GHz sont idéaux pour les applications difficiles de toutes sortes : non seulement l'industrie pétrolière et gazière, mais aussi bien d'autres applications industrielles dans des environnements difficiles.