Fermer

Interview Marcel Schrempp

Marcel Schrempp, Responsable de la Production Electronique

Depuis combien de temps travailles-tu chez VEGA ?
10 ans.


Toujours ici, ou bien est-ce que tu as déjà travaillé dans d'autres services ?
J'ai commencé ici au banc d'essais, et plus tard je suis devenu chef de ce secteur.


Que faites-vous exactement dans ce service ?
Nous sommes ici à la fabrication électronique. Nous recevons les circuits imprimés produits à l’atelier de CMS, et nous les assemblons pour obtenir un module électronique complet. Ces modules électroniques sont ensuite insérés dans les capteurs. En somme, nous fournissons les départements qui produisent les différentes technologies de mesure.


Ces modules électroniques sont remplis d’une résine spécifique, n'est-ce pas ?
Tout à fait. On la retrouve dans 90% des boîtiers noirs qui contiennent les platines. Cette résine est une colle bi-composants. Ces deux composants sont stockés dans deux bidons. Dès que nous mélangeons les deux composants, juste avant de remplir les boîtiers, la résine commence à polymériser. L'opération s'effectue dans un four et dure environ 6 h. La résine protège l'électronique, cœur du capteur, contre l'humidité, les courants de fuite et les surcharges électriques.

 

Quelle quantité de résine utilise-t-on en général ?
Les deux bidons ont une contenance de 400 l au total, et nous devons les remplacer une ou deux fois par semaine.


Comment mesurait-on le niveau auparavant, c'est-à-dire avant d'utiliser le VEGAPULS 64 ?
Avant, nous utilisions une mesure capacitive. L'inconvénient, c'est que lors du changement de bidon, il fallait débrancher l'appareil, le dévisser parce qu'il était inséré dans un filetage, puis extraire toute la tige. C'était fastidieux.
Avec le VEGAPULS 64, c'est nettement plus simple.

Est-ce que le capteur radar est vissé sur le réservoir, ou est-ce qu'il est seulement posé au-dessus ?
Nous avons vissé un adaptateur sur le bidon. Le capteur est simplement posé sur l’adaptateur. Il suffit de l'enlever, de dévisser l'adaptateur et de replacer les deux sur le nouveau réservoir.

Cela semble effectivement plus simple. Est-ce que vous utilisez d'autres VEGAPULS 64 ?
Dans notre service, c'est la seule application, mais à la production de CMS, il y en a un autre dans l'installation de brasage à la vague. Ce capteur est particulièrement adapté aux petits réservoirs.

Quelle est ton opinion sur le VEGAPULS 64 ?
L'appareil fonctionne avec fiabilité et présente de nombreux avantages par rapport à d'autres principes de mesure. Que demander de plus!



Commentaires ({{comments.length}})

Cet article n’a pas encore de commentaire. Soyez le premier !

{{getCommentAuthor(comment, "Anonyme")}} ({{comment.timestamp | date : "dd.MM.yyyy HH:mm" }})

{{comment.comment}}


Ecrire un commentaire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire Adresse email invalide
Ce champ est obligatoire
captcha
Ce champ est obligatoire
Captcha invalide untranslated: 'Blog_SendComment_Error'